<span>UNPI</span> 42/43UNPI 42/43

UNPI 42/43 - Saint-Etienne
Chambre Syndicale de la Propriété Immobilière Auvergne-Rhône-Alpes

Conseille, aide, informe les propriétaires immobiliers

Des conseillers à votre écoute

Tous les imprimés pour louer votre bien en toute tranquillité

La taxe foncière a bondi en dix ans, les propriétaires demandent des mesures

Certains propriétaires ont eu une mauvaise surprise à la réception de leur taxe foncière. En 2020 encore, l'impôt a augmenté - la continuité d'une augmentation qui ne cesse depuis dix ans et qui atteint désormais la somme de 27,9%. Le président de l'UNPI, association qui protège les droits des propriétaires, a déclaré au micro d'Europe 1 la nécessité d'encadrer la taxe foncière.

Faut-il encadrer la taxe foncière ? UNPI 25 Millions de Propriétaires, association qui œuvre pour la défense des propriétaires privés, publie ce mardi un rapport qui atteste de la flambée de l'impôt foncier au fil des années. Une hausse de 27,9 % enregistrée entre 2010 et 2020, apprend-on dans le 15e Observatoire national des taxes foncières. Si la taxe d'habitation a été supprimée pour certains propriétaires, la taxe foncière a quant à elle augmenté d'année en année. Interrogé par Europe 1, le président de l'UNPI Christophe Demerson revient sur cette hausse constante. "Cette année, les propriétaires ont mis la main à la poche pour 35 milliards d'euros, contre 23 milliards d'euros il y a dix ans", a-t-il détaillé.

 

"Jusqu'où ça va aller ?"

Christophe Demerson tire la sonnette d'alarme, en citant des villes comme Nantes qui ont vu les chiffres exploser. "Ce sont des villes qui ont lourdement sollicité les propriétaires", déplore-t-il. "Et c'est vrai que nous, on est inquiets parce que jusqu'où ça va aller ? Je pense qu'il faudrait que tout le monde se calme et qu'on trouve une solution, ou au moins une règle d'or pour stabiliser tout ça. L'Etat a été capable d'encadrer les loyers." L'UNPI demande donc l'encadrement de la taxe foncière. "Ca représente quand même 2,3 mois de loyers en moyenne. C'est quand même énorme. Et quand on dit 2,3 mois, si vous habitez à Nantes, ça fait encore plus que ça."