<span>UNPI</span> 42/43UNPI 42/43

UNPI 42/43 - Saint-Etienne
Chambre Syndicale de la Propriété Immobilière Auvergne-Rhône-Alpes

Bonnes vacances et bel été à tous !

Conseille, aide, informe les propriétaires immobiliers

Des conseillers à votre écoute

Tous les imprimés pour louer votre bien en toute tranquillité

La première année de hausse manifeste dans la Loire

Article la Tribune le Progrès :

Quel regard portez-vous sur 2019 ?

« 2019 a été une année record au niveau national en termes de mutations immobilières et cela s’est répercuté dans la Loire. Après six années de baisse puis de stabilisation, 2019 a été la première année de hausse manifeste pour ce qui concerne les prix, notamment à Saint-Étienne où il y a une forte demande en investissements locatifs, et c’est plutôt encourageant, mais aussi une demande pour des appartements de qualité en tant que résidence principale. »

La bonne surprise, c’est Montbrison dans la plaine du Forez où la hausse des prix est importante...

« À Montbrison, les prix dans l’ancien ont progressé de 18 % sur un an. Ce qui est significatif. Récemment, j’ai eu un de mes confrères montbrisonnais au téléphone qui me disait que la particularité de cette ville, c’est qu’il y a à la fois une forte demande locative et une forte demande en résidence principale. Les deux cumulés ont eu un effet important. »

La mauvaise surprise, c’est Rive-de-Gier où les prix ont chuté dans l’ancien.

« Force est de constater que dans la Vallée du Gier, il n’y a pas encore eu un effet de diffusion manifeste des prix de l’agglomération lyonnaise. Mais je pense que cela va finir par arriver. Sur les hauteurs de Rive-de-Gier notamment, où il y a de très beaux secteurs pour habiter, rapidement accessibles pour les familles lyonnaises. »

L’année 2020 a-t-elle bien démarré ? S’inscrit-elle dans la continuité de 2019 ?

« Si l’on regarde ce début d’année, la tendance lorsque l’on interroge les confrères, c’est qu’effectivement l’activité semble toujours assez soutenue. Au regard des compromis qui rentrent, nous avons le sentiment que 2020 commence avec une certaine activité en matière immobilière. »

Est-ce selon vous le bon moment d’investir dans le département ?

« Je le pense. Nous sommes optimistes dans la Loire parce qu’on a vu que globalement le marché est plutôt orienté à la hausse ; les baisses importantes ont été endiguées. Le marché a eu tendance à repartir l’an dernier et cela devrait se confirmer cette année. »